jeudi 17 novembre 2016

Toi et les loups


Tout à l’heure, tout à côté de moi,
Les loups sont venus et m’ont parlé de toi.
De nous, de vous, d’eux et d’elles,
D’elle en lui, de lui en elle…

Ils sont venus et ont parlé d’un roi.
De mers et d’îles,
De vagues terres,
De vains chemins sans oui ni faire

C’est là toute l’immense traversée,
Oui je vous le dis le plus long des voyages,
L’errance du plus grand des guerriers,
Celle que nulle ombre n’a vue ni jamais ne verra.

Tout à l’heure, tout à côté de toi,
Les loups  à ton oreille ont murmuré  tout bas :
De vies à trépas, le souffle s’en reviendra
C’est ainsi que tu es invité à croire

Voilà pour tout message
Celui qu’ils ont laissé,
C’est assez tu le sais,
Pour le goût d’un présage :

Tout en meurt à jamais, tout à côté de nous…

1 commentaire:

Acouphene a dit…

wouououohhhhhhhhh