mardi 17 septembre 2013

Le voyage d'Albertine


3 commentaires:

deed yea a dit…

J'aime beaucoup cette apparence d'immobilité dans le mouvement de la composition.

Claire a dit…

Salut Didier,
Apparente immobilité, oui c'est en effet ce que peut suggérer cette image. J'ai hésité à représenter l'idée de mouvement en ajoutant derrière le tapis quelques traits appropriés et puis n'en ai rien fait. Il n'y a évidemment là aucun hasard, et le sens du contenu de l'image, jusque dans ses moindres détails, est infiniment parlant ; je veux dire essentiellement pour celle ou celui qui la fait naitre du fin fond de son inconscient... Un peu comme dans les rêves.
Merci pour ton passage

croukougnouche a dit…

je préfère la version 1 ( fond vert)
trop de rose à mon goût dans la 2.
mais la composition est très amusante et onirique!