lundi 14 novembre 2011

Histoire naturelle

  f6.3 - 1/400 sec. - 100 mm - iso 250

f6.3 - 1/400 sec. - 100 mm - iso 250

 f6.3 - 1/640 sec. - 100 mm - iso 250

f6.3 - 1/500 sec. - 100 mm - iso 250

 f9 - 1/250 sec. - 100 mm - iso 250


 f9 - 1/200 sec. - 100 mm - iso 250

 f9 - 1/200 sec. - 100 mm - iso 250 

Une série prise en mai dernier.

"L'homme approchait, pas à pas, la baïonnette en avant. Hemmelrich s'accroupit et vit aussitôt la silhouette grandir, le torse diminuer au dessus de jambes fortes comme des pieux. A l'instant où la baïonnette arrivait au dessus de sa tête, il se releva, s'accrocha de la main droite au cou de l'homme, serra. Sous le choc, la baïonnette était tombée. Ce cou était trop gros pour une seule main, le pouce et l'extrémité des doigts s'enfonçaient convulsivement dans la chair plus qu'ils n'arrêtaient la respiration, mais l'autre main était prise par la folie, frottée avec fureur sur le visage haletant. (...) L'homme chancelait. D'instinct il s'accrocha au mur. Hemmelrich lui cogna la tête contre ce mur de toute sa force, se baissa une seconde ; le chinois sentit un corps énorme qui entrait en lui, déchirait ses intestins : la baïonnette. Il ouvrit les deux mains, les ramena à son ventre avec un gémissement aigu, tomba, épaules en avant, entre les jambes d'Hemmelrich, puis se détendit d'un coup ; sur sa main ouverte, une goutte de sang tomba de la baïonnette, puis une autre."
André Malraux, "La condition humaine"


5 commentaires:

Acouphene a dit…

la condition de l'insecte... ce n'est pas humain... Bise

Marie Surya a dit…

Magnifique texte d'Yvan Amar sur la colonne de droite " vivre la peur".

Claire a dit…

Merci de votre passage à tous les deux

Isabelle a dit…

Quel travail extraordinaire!
Bravo claire pour toutes ces prises de vues :)

laubaine a dit…

j'avais perdu le lien de ton blog , mais quel plaisir de le retrouver , même si c'est pour y découvrir l'agonie d'une sauterelle ...mais faut bien que nature soit ainsi ...