lundi 1 novembre 2010

Le présent révolu

f7.1 - 1/50 sec. - 32 mm - iso 100

Dans les rues d'Aubenas

5 commentaires:

valérie D a dit…

Quel dommage que l'irrespect aille jusque là...
Au vue des pierres ce doit être un passé très lointain.
Respect.

Claire a dit…

J'avoue ne pas avoir vu un instant la moindre trace d'irrespect dans ces tags. Je suppose que tu fais allusion à ça Valérie ? Pour moi, leurs présences contribuent pleinement à la composition de l'image et ils sont au même titre que cette vieille devanture rapiécée, les traces de passés, les traces d'un présent révolu. Parce que des yeux s'y arrêtent et que naît un ressenti, hier se mèle à maintenant

valérie a dit…

Tu as peut être raison au fond. Mais j'avoue que cela a tendance à me choquer sue ce genre de"support". Je vais y réfléchir. Merci.

pascaline a dit…

J'aime cette "décrépitude" !

Claire a dit…

Moi aussi, il y a vraiment qq chose qui me touche dans cette vieille porte. Lorsque j'ai fait cette photo, une dame qui passait s'est adressée à moi en me lançant avec un grand sourire à la fois complice et ironique : "On a vraiment des merveilles à Aubenas ...". Si tout est affaire de regard, le mien à l'évidence aura surement trouvé un peu de merveilleux à ce petit coin de rue. Merci