vendredi 4 juin 2010

Les voilà !

f7.1 - 1/200 sec. - 100 mm - iso 100

ça y est, les libellules sont arrivées. L'année dernière, elles avaient été présentes beaucoup plus tôt dans la saison. Le vent, la pluie et le froid du mois de mai de cette année expliquent surement ce retard.
Si je ne me trompe pas, celle ci est un agrion sanglant. Une question aux connaisseurs : Qu'est-ce qu'on distingue sous la base des ailes ? Ce sont des oeufs ?

7 commentaires:

Coralie a dit…

Ça fait plaisir de les retrouver! Celle-ci est très jolie.
Je ne pense pas que ce soit des œufs sous les ailes étant donné qu'elles pondent dans l'eau.

valérie D a dit…

Très belle photo!
Entre l'insecte et les herbes longilignes, c'est très harmonieux.

claire a dit…

Merci pour ces précisions Coralie
Merci à vous

Laurent debordes a dit…

je pensais avoir déja repondut ,mais non apparement google a du zapper , c'est la nymphe au corps de feu , un zygoptere de la famille des odonates , une petite critique amicale , je pense que tu as poussé un peu trop les contraste , mais ceci restant relatif a mes gouts ...
pour ce que l'on vois ce sont des parasites des hydroacariens qui s'en serve comme hotes

claire a dit…

Merci beaucoup Laurent. Pour le contraste, je pense que tu as raison, car en y réfléchissant je suis quasiment sûre que les couleurs naturelles ne sont pas aussi .....contrastées. Pour le nom, oui, selon le manuel que j'utilise, la petite nymphe au corps de feu est le synonyme familier de l'agrion sanglant.

Hubert a dit…

Belle image, pas faciles à fixer les libellules...mais qu'elles sont photogéniques!

claire a dit…

Oui effectivement : pas facile de les avoir dans le viseur et de suffisamment près...
Merci Hubert