jeudi 23 avril 2009

On ne possède pas sa vie

« Vraiment, j'ai réussi ma vie, puisque j'ai réussi à peu près tous mes rêves. Simplement, il y a un moment où, quand on se retourne réflexivement sur sa vie, on s'aperçoit qu'une vie, même réussie, c'est sur un certain plan un échec, parce que ce n'est pas quelque chose, une vie, qu'on peut prendre dans ses mains, posséder, contempler : on n'a pas une vie, finalement.C'est exactement cela : les promesses ont été tenues mais, une promesse tenue, ce n'est pas ce qu'on se promettait, parce qu'on vise toujours l'être, l'absolu, et qu'on n'a jamais qu'une existence relative. Au fond, c'est très simple, je croyais, quand j'étais jeune, que j'avais une vie devant moi, mais une vie n'est jamais ni devant ni derrière, ce n'est pas quelque chose qu'on a, c'est quelque chose qui passe. »

Simone De Beauvoir

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Et pour toi Claire?
anne c

claire a dit…

Sans entrer dans les détails, j'ai souvent éprouvé la satisfaction d'avoir pu mener à bien bon nombre d'aspirations que je portais en moi. Je ne sais pas si cela revient à dire que d'une certaine façon j'ai réussi ma vie. Par ailleurs, si j'avais pu, j'aurais sans doute choisi d'éviter d'autres épisodes qui au moment où je les ai vécus me sont apparus comme des échecs. Pourtant, je sais aussi que sans ces passages, ce qui peut aujourd'hui s'illustrer en terme de réussite, n'aurait très probablement jamais vu le jour. ça n'était pas le propos de Simone De Beauvoir mais il parait que ce que nous vivons nous correspond. Parfois nous le subissons douloureusement, d'autres fois, parce que la réalité s'ajuste davantage à notre désir, un sentiment de relative plénitude nous emplit. Donc Anne, pour répondre à ta question pour moi, une vie réussie n'est pas seulement une vie conforme à ses rêves, c'est avant tout la capacité à la célébrer quelque soit le chemin qu'elle nous propose. En cela, je ne crois pas y être encore parvenue. Si d'un certain point de vue "la vie est quelque chose qui passe", c'est aussi quelque chose qui est et tandis que nous passons, elle demeure....

Nathamsa a dit…

Peut-être que,pour moi, réussir sa vie , c'est à la fois parvenir à transcender ses propres limites en tant qu"humains, tout en les acceptant et à vivre et incarner l'amour à chaque instant. Être disposée à cela et faire de son mieux... Quant à l'idée de "réussite", qui peut vraiment savoir ? Est-ce que la réussite renvoie au sentiment de satisfaction et de relatif bonheur ? Peut-être cela renvoie-t-il à la question du sens de la vie et de "A quoi - à qui - sert la vie ?"

nathalie a dit…

Bonjour Claire, je découvre juste ton blog, avec grand plaisir, et ce beau et intéressant texte de Simone de Beauvoir qui va me faire réfléchir, ou continuer de réfléchir, parce que je m'interrogeais beaucoup ces jours sur ce qu'est, pour moi, avoir le sentiment de réussir ou de rater "ma" vie.
Je découvre aussi le lien que tu as mis sur mon blog, je vais faire de même bien sûr, ravie de trouver un nouvel espace de partage !

claire a dit…

Merci Nathalie. Bienvenue ici à toi